lundi 20 septembre 2010

Les débuts de mission...

Bonjour à tous,
Voilà 1 mois que nous avons commencé nos missions respectives et que les enfants ont commencé l'école. Guillermo a commencé très rapidement une de ses missions: les démarches auprès des services d'immigration pour les volontaires et religieux qui viennent travailler au Pérou. Il se familiarise aussi avec les projets en cours notamment un projet appelé Manchay Verde: il s'agit d'utiliser les eaux usées afin de les exploiter (par un traitement naturel) pour l'irrigation, l'arrosage et l'implantation de "zones vertes" dans le quartier de Manchay, quartier très aride, désertique et poussiéreux. Toute cette démarche est accompagnée d'une sensibilisation au respect de l'environnement et donc aux règles de vie élèmentaire (avoir de l'eau pure et saine pour la santé et le bien être de tous) Il est aussi associé au suivi des travaux pour certains chantiers, notamment le respect des délais ainsi que la recherche de fonds... Il est donc amené à se déplacer 2 jours par semaine sur un chantier dans une école. Il a été aussi partie prenante de la célèbration du 1er anniversaire du "Foyer transitoire Santo Toribio de Mogrovejo" tenu par las Hermanas Ministras de los Enfermos de San Camilo: foyer qui accueille des patients venus de tout le pays pour se faire soigner et opérer à Lima mais qui n'ont pas les moyens de se payer un hébergement ni de payer les traitements. Toute la famille a été mise à contribution et c'est dans la joie et la bonne humeur que nous avons aidé à préparer 1000 petits sacs de "goûter" à distribuer dans la quartier au rythme d'un concert offert aux patients et aux voisins démunis eux aussi.
Vive le travail en équipe!
 Guillermo a aussi participé à la distribution de petits déjeuners pour les sans abris: de 4h30 du matin jusqu'à midi environ, une équipe de 3 personnes distribue 1 fois par semaine des petits déjs...Un haut parleur appelle les personnes vivant sous des bâches ou va tout simplement soulever quelques cartons pour proposer à ceux et celles qui dorment dessous une boisson chaude et un peu de pain. Pour ceux et celles qui le souhaitent c'est un moment pour discuter et éventuellement pour prier aussi. Cette expérience  a marqué Guillermo et il envisage de continuer cette mission là dans la mesure du possible...
Marie, quant à elle, prend peu à peu ses marques au RAS - Réseau d'Accompagnement Solidaire. Elle effectue un travail administratif pour la structure: mise à jour d'informations concernant les oeuvres de la Congrégation au Pérou, traductions de courriers et de mails venus de l'étranger concernant les commandes d'artisanat, les donations... Elle travaille aussi sur la version anglaise du site internet de RAS. Enfin, 2 demi-journées par semaine, elle est avec les jeunes de la Posadita- foyer d'hébergement de femmes et enfants ayant le virus HIV- à l'atelier de fabrication de bijoux. Elles sont 6 à venir régulièrement: cet atelier leur permet notamment de recevoir une formation technique et un savoir faire qu'elles pourront exploiter dans leur future insertion professionnelle. De plus, elles bénéficient aussi d'apports plus théoriques sur leurs droits, la prévention de la violence, la gestion... dans le cadre d'un projet de la Congrégation au Pérou.
Marie a aussi été visiter des jeunes détenus dans la seule prison pour mineurs de Lima. Expérience marquante: visite du patio des "plus âgés" - environ 17 ans. Ils sont près de 70 dans une cour et n'ont droit à des visites que 2 fois par semaine de 15 à 17h. Certains viennent de très loin et n'ont donc jamais de visites... Donc la venue de volontaires leur permet aussi de discuter avec des gens de l'extérieur...Ils ont joué aux dames, discuté de la France et du Pérou; les jeunes lui ont montré leurs travaux de bricolage-travaux manuels faits avec des feuilles d'annuaires!!! Marie aimerait continuer ces visites si elles sont compatibles avec son travail au RAS.
Les enfants s'habituent bien à l'école et commencent à bien se débrouiller en espagnol! Ils ont vécu la semaine de la culture chinoise: ils étaient contents de voir un spectacle de Wushu, de manger chinois et d'essayer le taï-chi. Anna a fait son 1er exposé en espagnol sur le panda. Antoine a participé à un concours de corde à sauter, Pablo a participé à un concours de dessin sur les animaux imaginaires ou non de Chine. Ils ont des journées bien chargées et sont courageux face aux exigences de la langue et des méthodes d'enseignement bien différentes de ce qu'ils connaissaient en France! C'est une sacrée mission pour eux... Martin quant à lui passe ses journées avec les enfants de la Posadita après les 10 premiers jours un peu difficiles, il dit maintenant le matin: " Mama vete a trabajar!"(Maman, va travailler!!!) en me poussant vers la porte... Adios et cuidense mucho.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire